L’environnement préparé

Guidé par ses périodes sensibles, l’enfant travaille dans un environnement méticuleusement préparé. Puisqu'il «absorbe» les impressions données par son environnement, il faut lui proposer un milieu riche d’expériences, un milieu pensé et mis en place par l’éducateur avec des finalités précises.

 

En effet, l’enfant se sert de l’environnement pour se construire et parfaire ses découvertes et connaissances. Il s’agit donc de préparer un milieu où il pourra être indépendant et autonome. Ce lieu doit lui permettre d’être actif pour prendre conscience de ses potentialités. Il doit donc être sécurisant, simple, ordonné et esthétique :

  • Le mobilier est adapté à sa taille et à sa force. L'enfant doit pouvoir soulever et déplacer les chaises, tables et objets.  Le matériel pédagogique est à sa portée, présenté sur de petits plateaux rangés sur les étagères par catégorie de matériel. De petits tapis sont mis à sa disposition pour qu’il puisse s’installer à même le sol en délimitant toutefois son espace de travail.
  • L’ambiance doit être aussi belle que possible. Elle est décorée de plantes vertes. On y trouve quelquefois des animaux (tortues, hamsters, etc.). L’idée est une observation du monde végétal et animal avec la responsabilité pour l’enfant d’en prendre soin.
  • Dans un lieu spécifique, le matériel nécessaire à l’entretien de l’ambiance, ou aux besoins de l’enfant, est à sa disposition (éponges, bassines, balai, mouchoirs, etc.). Il est adapté à sa morphologie.
  • Dans cette ambiance préparée avec soins, l’enfant prend des repères et a le sentiment de maîtriser son milieu. L’ordre favorise une forme de sécurité et contribue ainsi à la construction de son ordre intérieur.

Cette préparation de l'ambiance par le choix du matériel, mais aussi un environnement adapté et raffiné, sont essentiels.