L'enfant et l'école

La pédagogie Montessori rend l’enfant acteur de ses apprentissages. Dans une classe Montessori chaque enfant s’adonne à des activités différentes.

 

Ils vont, viennent, se déplacent, s’installent, travaillent, rangent, nettoient si besoin, remettent en place… On les voit éviter de marcher sur le tapis d'un camarade, veiller à ne pas se bousculer avec les plateaux, éviter de faire du bruit, coopérer. Un enfant plus âgé peut aider un plus jeune dans la réalisation de son travail et tous deux réfléchissent à voix basse.

 

L’enfant arrive à l’école, décide de son travail. Il se prend en main, s’adonne à ses activités et devient chaque fois un peu plus autonome. Il exprime et renforce son individualité, sa personnalité à travers son choix.

 

Dans l’ambiance, les enfants travaillent le plus souvent individuellement, chacun choisissant et exécutant seul son travail. Les explications de l’éducateur sont individuelles ne s’adressant qu’à un enfant. L’enfant aborde une étape nouvelle lorsqu’il a parfaitement assimilé la précédente.

 

Travail individuel ne veut pas dire individualisme. Dans une classe Montessori, tout concourt à la sociabilisation : il faut respecter le matériel commun et le travail des autres ; veiller à ne pas faire de bruit pour ne pas déranger ses  camarades ; aider celui qui en a besoin ; attendre que le matériel convoité soit libre (le matériel n’existe qu’en un seul exemplaire dans la classe) ; savoir attendre sans déranger l’éducateur qui explique à un autre enfant. De plus, certains travaux nécessitent la coopération de plusieurs enfants : le groupe est alors organisé par eux-mêmes.

 

La liberté dans une classe Montessori permet à chaque enfant de déterminer sa progression. Il ne travaille pas pour une motivation extérieure ou une finalité immédiate. Il est un explorateur insatiable mû par le désir de se construire et d’évoluer. Il porte en lui les germes de son propre développement.

 

Il sera accompagné dans ses choix, mais dans la mesure du possible sera maître de ses propres choix, car un enfant a besoin de choisir pour lui. Il ne fait pas ce qu’il veut mais veut ce qu’il fait ! De ce fait, il aura plaisir à aller à l’école car celle-ci répond à sa soif de connaissance et ira ainsi sur le chemin de son évolution personnelle.

 

« Il ne s’agit pas d’abandonner l’enfant à lui-même pour qu’il fasse ce qu’il veut mais de lui préparer un milieu où il puisse agir librement » Maria Montessori